pratique fist fucking

Vous voulez profiter d’une pénétration intense, jouissive, hors norme que procure le fist fucking, mais vous ne savez pas par où commencer ? Alors nous vous proposons notre guide complet du fisting pour vous aider à vous détendre et à pratiquer au mieux une pénétration par le poing des plus orgasmiques ! Que vous souhaitiez pratiquer en solo ou être fisté ou être le fisteur, vous trouverez tout ce que vous devez savoir dans les lignes qui suivent, ainsi que quelques conseils utiles sur le fisting pour rester en bonne santé.

Le fist fucking ne doit être pratiqué que lorsque les deux partenaires se font totalement confiance (un peu comme pour les jeux BDSM) car il s’agit d’une pratique à risque et assez extrême. Si vous ne le sentez pas, vous n’essayez pas. Par contre, cette pratique offre un monde incroyable de plaisir intense et euphorique ; que ce soit le fisté, le fisteur ou les deux, vous allez vous régaler !

4 raisons pour lesquelles vous devriez essayer le fist durant vos ébats sexuels

Vous avez peur du fisting ? Vous pensez que les choses pourraient facilement déraper ? Eh bien, ce type de pratique sexuelle vous promet votre dose de satisfaction salace.

  1. Profitez d’un étirement satisfaisant avec une différence déviante…

Allez bien au-delà du “spot” et éprouvez des sensations comme jamais vous avez pu en connaitre jusque là. Aucun autre acte sexuel n’a la capacité d’offrir une stimulation aussi satisfaisante et extrême, tant pour l’homme que pour la femme. Cela est dû en grande partie à la sensation unique de plénitude qu’elle procure. De plus, la pression supplémentaire exercée sur les tissus externes stimule les terminaisons nerveuses, ce qui permet d’envoyer des signaux encore plus excitants et orgasmiques dans tout le corps. L’intensité de l’étirement du vagin ou de l’anus à elle seule est incroyable et vous mènera en quelques secondes au bord de l’extase. Le fist n’est pas comme une pénétration classique de va et vient, là, c’est souvent le passage, la dilatation qui fait tout. En fait, il se peut que vous n’ayez besoin d’aucun mouvement du tout. La combinaison euphorique de sentiments, à la fois physiques et psychologiques, est encore renforcée par les endorphines qui affluent dans le sang. Alors, pensez-vous pouvoir faire face à cet énorme orgasme qui se présente à vous ?

  1. C’est profond ! Faites l’expérience d’une confiance retrouvée qui vous rapprochera…

Vous ne pouvez pas vous connecter à un niveau beaucoup plus profond que cela ! Sentir une autre personne si profondément à l’intérieur de soi inspire des sentiments de vulnérabilité et de confiance, qui ne peuvent que vous rapprocher (psychiquement). La pratique du fist est une expérience qui ne peut être partagée qu’avec une personne en qui vous avez une confiance (presque) aveugle. Il est vital d’avoir confiance parce que durant la pénétration de la main dans le vagin ou l’anus, vous (partenaire offert) vous ne pourrez plus contrôler tout, ainsi, le partenaire donneur va devoir lire les réactions, surveiller la respiration, écouter, être très attentif à tout pour éviter d’aller trop loin (dans tous les sens du terme) et devra s’arrêter s’il juge que c’est nécessaire malgré le fait que vous vouliez peut-être plus encore. Les partenaires donneur (dominant) doivent être extrêmement réactifs et obéissants aux demandes du partenaire offert (soumis), mais ils auront beaucoup de plaisir à savoir qu’ils fournissent une stimulation aussi satisfaisante. En tant que telle, il s’agit d’une activité sexuelle incroyablement intime qui déclenche des réactions psychologiques suprêmes. Faites-nous confiance, vous ne le regretterez pas !

  1. Le fist aide à obtenir des orgasmes plus intenses…

L’expérience/la fourniture de l’orgasme de votre vie est littéralement entre vos mains ! Il n’y a rien de tel que l’intensité d’atteindre l’orgasme par le fisting. Les muscles se contractent autour de la main, la fixant ainsi en place. La pression ressentie contre le poing lorsque ces muscles pulsent procure des sensations uniques et imbattables. Des flots de dopamine et d’endorphines inondent le cerveau, provoquant un euphorie naturelle comme vous n’en avez jamais ressentie auparavant. Une connexion complète entre l’esprit, le corps et les émotions rend l’expérience d’autant plus explosive. Ce jeu sexuel transcendant vous fera atteindre de nouveaux sommets, alors n’est-il pas temps de vous impliquer un peu plus ?

  1. Passez le contrôle, détendez-vous et profitez d’un poing plein de plaisir en vous…

Vous voulez céder le contrôle ? Mettre un poing entier dans quelqu’un peut être un acte de domination. De même, recevoir un poing peut être considéré comme un acte de soumission. Regarder un partenaire prendre le contrôle de cette façon est incroyablement excitant, alors que voir à quel point un derrière est vulnérable et impuissant, et savoir qu’il vous fait entièrement confiance, peut avoir le même effet. Comme tout autre type de jeu BDSM, il est destiné à inspirer un incroyable sentiment de soi, de connexion, d’estime et de fierté. En tant que fond, le fait de ne pas avoir de contrôle sur ce qui est à venir entraînera une anticipation et une excitation intenses. Vous aurez certainement votre dose de satisfaction soumise avec ce type de jeu !

Pratiquer le fist fucking en toute sécurité avant tout !

La sécurité n’est peut-être pas un gros mot, mais c’est certainement un mot important ! Nous avons établi une petite liste de choses à faire et à ne pas faire pour que vous soyez toujours en sécurité dans vos activités sexuelles (extrêmes ou non). Comme pour toute autre activité sexuelle extrême, si vous ou votre camarade de jeu ressentez une gêne ou un saignement important, vous devez arrêter immédiatement. Là, on n’est pas dans un jeu !

Faire

  • Couper ses ongles
  • Porter un gant en latex pour éviter les infections
  • Utiliser BEAUCOUP de lubrifiant
  • Prendre une douche et/ou faire un lavement 3 à 4 heures avant de vous amuser, puis une douche rapide et douce juste avant de jouer
  • Laisser son poing être aspiré naturellement (une fois passé les articulations)
  • Expérimenter différents mouvements, mais écouter son partenaire (ou votre propre corps si vous êtes seul)

Ne pas faire

  • Utiliser un lubrifiant à base d’huile si vous choisissez de porter un gant en latex
  • Essayer d’y mettre toute votre main à la fois
  • Sauter les préliminaires qui remplissent le rôle d’échauffement
  • Forcer le poing si vous avez du mal à passer les articulations
  • L’urgence, toutes les bonnes choses viennent avec le temps

Préparation à l’élargissement du vagin ou de l’anus pour un fist

Vous avez donc décidé de céder à votre tentation, mais par où commencer ? Eh bien, assurez-vous d’aller aux toilettes et de vider vos intestins et votre vessie avant de commencer ! C’est aussi une bonne idée de vous rincer le corps avec une douche douce pour plus de propreté. Ensuite, il est temps de réchauffer votre corps.

  • Commencez par une stimulation génitale ou anale non pénétrante pour faire pomper le sang dans la région pelvienne.
  • Appliquez le lubrifiant fisting dans et autour de l’anus ou du vagin.
  • Insérez deux doigts en forme de V dans l’anus ou le vagin, et massez-les intérieurement pour détendre ces muscles
  • Pour le fisting anal, essayez de vous échauffer avec des jouets d’étirement anal, y compris des plugs anals gonflables et/ou non vibrant
  • Pour le fisting vaginal, préparez-vous en utilisant des godes dont la taille augmente avec le temps. La cavité vaginale sera ainsi plus grande et plus accommodante lorsque vous serez prête à passer au fisting.
  • Lorsque l’orifice est complètement détendu, vous pouvez commencer à penser à passer au niveau suivant

Pour commencer

Alors, vous vous sentez excité et vous êtes prêt pour la prochaine phase de votre plaisir ? Eh bien, une fois que vous avez terminé l’échauffement, vous vous sentez (tous les deux) détendu, vous pouvez passer à autre chose. Il est essentiel que vous appliquiez beaucoup de lubrifiant supplémentaire sur l’anus ou le vagin, et sur la main, pour assurer un maximum de plaisir avec un minimum d’inconfort. Suivez maintenant ce guide étape par étape pour faire éclater votre poing…

Posez une feuille de papier absorbant pour attraper l’excès de lubrifiant

  • Positionnement parfait – les fesses doivent essayer de s’allonger sur le dos, les jambes légèrement écartées. Cette position pour la première fois car elle favorise la détente.
  • Chaque doigt doit être inséré un par un pour former un “canard”. Les doigts sont placés bien serrés et droits, le pouce est replié dans la paume de la main.
  • Enfoncez le poing un peu plus profondément.
  • A ce stade, si le partenaire offert commence à ressentir une douleur intense, il est temps d’arrêter !
  • Après que les articulations (la partie la plus large de la main) aient pénétré dans la cavité anale ou vaginale, le reste de la main va naturellement se rétracter et le poing va se recourber.
  • Ouah ! Prenez un peu de temps pour vous habituer à cette sensation.
  • C’est le temps de l’expérimentation ! Essayez de tourner pour voir comment vous vous sentez dans différentes positions, tout en stimulant d’autres parties du corps, y compris les parties génitales. La flexion des doigts et du pouce est également une des méthodes préférées. Cependant, aucun mouvement n’est nécessaire car la sensation seule est extrêmement orgasmique.
  • Pour faciliter le retrait, remettez votre main dans la position du “canard” et elle glissera facilement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *